moto gT




Bonjour et bienvenue sur MotogT
Vous ne pourrez accéder à l'ensemble du forum
qu'après vous êtes enregistré et présenté.
Vous êtes vernis!!!...... c'est gratuit

moto gT

la boite à outils du motard, balades, rencontres, échanges.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  PartenariatPartenariat  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'huile (moteur)

Aller en bas 
AuteurMessage
motogT
Admin
avatar


MessageSujet: L'huile (moteur)   Jeu 10 Juil - 19:07

Huile pour Motos/ Huile pour Auto. Quelle différence ?
La plupart des motos 4 temps possèdent des boites de vitesses intégrées, l'huile lubrifie donc à la fois le moteur et la boite. Pour réduire l'usure dans la boite de vitesses et augmenter sa durée de vie, nous utilisons des additifs specifiques pour les engrenages dans les huiles moto 4 temps et cette huile ne doit pas perturber le fonctionnement de l'embrayage.
Les constructeurs Japonais regroupés au sein de l'association JASO (Japanese manufacturers association) ont élaboré un cahier des charges pour évitier les problèmes de glissement de l'embrayage et exigent un niveau de performances pour les huiles moto.

Quelle est la différence entre huile synthétique et minérale ?
Un lubrifiant est dit " minéral " lorsque les bases utilisées proviennent du raffinage du pétrole. Quant aux lubrifiants synthétiques, ceux-ci utilisent des bases issues de réactions chimiques entre divers composants.
Le processus d'obtention d'un lubrifiant synthétique, comparé à un minérale, est plus complexe et donc plus coûteux. Néanmoins, les produits de synthèse ont des propriétés supérieures, entre autres la résistance à l'oxydation, ce qui permet une utilisation dans des conditions très sévères (température) et/ou une augmentation de l'intervalle de vidange.
Les huiles semi-synthétiques, qui sont obtenues en mélangeant base minérale et synthétique, permettent d'obtenir, à un coût raisonnable, des propriétés supérieures aux huiles minérales en utilisant les caractéristiques plus performantes des bases de synthèse.

Que signifient les nombres 15W-40, 5W-40… qui figurent sur les emballages ?
Ce sont les grades de viscosité SAE (Society of Automotive Engineers) qui classent les huiles pour moteur 4 temps en fonction de leur viscosité à froid et à chaud.
Ces nombres se décomposent ainsi :
• un grade à froid ou hiver, suivi de la lettre W, 15W par exemple
• un grade à chaud ou été, qui suit le grade à froid, 40 par exemple
Plus le grade à froid (0W, 5W, 10W, 15W, 20W, 25W) est petit, plus l'huile est fluide à des températures négatives, et plus il est facile de démarrer son moteur par temps très froid.
Plus le grade à chaud (20, 30, 40, 50, 60) est élevé, plus l'huile est visqueuse à haute température (100°C), et plus elle assure une protection du moteur lors d'utilisations sévères. Les moteurs actuels sont prévus pour fonctionner avec une huile de viscosité SAE 40, à chaud. Pour le grade à froid, en hiver, une SAE 15W suffit pour démarrer sans problème. Une huile SAE 15W-40 est donc adaptée pour des températures allant de -10°C à +40°C. (se référer aux préconisations exactes du constructeur).



Que signifie Technosynthese ?
De nos jours les termes "synthétique", "semi-synthétique", "base de synthèse" sont devenus galvaudés, car il ne suffit pas d'ajouter quelques % de PAO pour prétendre rivaliser avec les performances des huiles utilisant les techniques de synthèse.
Toutes ces techniques d'utilisation des produits de synthèse, sont maintenant regroupées sous l'appellation générique "TECHNOSYNTHESE".
Revenir en haut Aller en bas
motogT
Admin
avatar


MessageSujet: Re: L'huile (moteur)   Mar 24 Mar - 13:35

Test Motomag du 30/06/2008 sur les huiles auto/moto
Choisir son huile n’est pas un exercice facile. Entre les lubrifiants moto ou auto, les viscosités et les normes, l’offre est vaste. Pour vous aider à mieux appréhender cet univers visqueux, nous avons adressé 24 échantillons au laboratoire. Voici le résultat détaillé des analyses présentées dans Moto Magazine.
Au programme, trois types de tests chargés de vérifier si, pour des spécifications identiques, les lubrifiants auto valaient ceux vendus pour la moto.
Signature infrarouge : Premier constat révélé par la signature infrarouge, plusieurs références présentent des fiches signalétiques similaires, voire identiques. Une gémellité évidente compte tenu du faible nombre de fabricants d’huile européens.
Viscosité réelle : Nous avons ensuite mesuré la viscosité réelle pour la comparer à celle annoncée par l’emballage. Un seul produit n’a pas tenu ses promesses. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’une ancienne formule dont on trouve les derniers flacons dans le commerce (voir en bas de page).
Résistance au laminage : ces huiles ne résistent pas aux contraintes de laminage dans les mêmes proportions. Le test d’usure accélérée a déterminé des pourcentages de dégradation très variables d’un échantillon à l’autre, même si les moins résistants ne présentent pas de dangers immédiats pour la mécanique.
Etonnant ?
À l’époque de notre test, deux huiles se distinguaient, par leur rapport qualité / prix, des 9 autres très acceptables. Toutes deux provenaient de grandes surfaces !



Tableau des résultats:
Spoiler:
 

article Motomag
Yannick Leverd - 30/06/2008

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
L'huile (moteur)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» huile moteur
» consommationd'huile moteur
» huile moteur
» préparation U23 au CT=> fuite d'huile moteur
» Huile moteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
moto gT :: Moto :: Mécanique et Entretien-
Sauter vers: